Vers les éditions numériques
accueil > histoire et cartes du campus
CHERUB MISSION 17 : Commando Adams

CHERUB MISSION 17 : Commando Adams

COMMANDO ADAMS   L'ultime mission de la série culte CHERUB.   Au cours d'une banale mission de recrutement, deux agents de CHERUB mettent à jour un complot criminel mené depuis le Moyen-Orient par un redoutable groupe terroriste. Le gouvernement[...]
Trafic, la BD

Trafic, la BD

TRAFIC   La suite de la bande dessinée CHERUB !   Depuis vingt ans, le plus puissant trafiquant de drogue du Royaume-Uni mène ses activités en toute impunité, au nez et à la barbe de la police et de la justice. Décidés à mettre un terme à [...]

Mission dans la Czone

Avis aux agents - Mission Gold Coast activée !

 

Chaque année, les agents de CHERUB partent en mission à travers le monde pour mettre un terme à des activités criminelles. Ils sont experts dans de nombreux domaines: l’art de s’infiltrer dans des organisations normalement impénétrables, le talent de crocheter une serrure, la capacité de décrypter les codes les plus complexes, l'agilité à se défendre face à n'importe qui...

Durant les prochaines semaines, une mission d’une ampleur imprévisible t’attend. Tu vas devoir relever de nombreux défis pour parvenir à terminer cette mission avec brio, mettre en application toutes tes compétences et prouver que tu es un véritable agent CHERUB.

Attention, cette Mission n'est pas comme les autres...

 


A tout de suite sur la Czone...

 

Vous n'êtes pas encore admis dans la Czone ? Il faudra réussir l'examen d'entrée... 

 

Ce n'est pas obligatoire pour participer aux Missions, mais il y a parfois des tuyaux et régulièrement des concours sur la page Facebook et sur le compte Twitter

 

CZone : le grand Rush de la Mission Gold Coast est terminé, mais vous pouvez toujours jouer pour le plaisir de participer à l'aventure !

 

 

 

 

Tuyau !
Pour gagner du temps, réfléchis d'abord à ton nom d'agent. C'est la première chose qui te sera demandée...
Il est évident qu'en entrant à CHERUB, tu ne peux pas garder une identité qui permettrait de t'identifier ou de faire le lien avec ta famille. Il te faut donc choisir un pseudonyme qui deviendra ton identité d'agent pour les membres de la communauté CHERUB.
Pour des raisons administratives, (nous avons des tas de formulaires à remplir) ce pseudonyme ne pourra pas être modifié, choisis-le bien !
Tu peux éventuellement conserver ton prénom, mais tu dois te choisir un nouveau nom de famille. Choisis un nom crédible, sinon tu risques de te faire repérer en mission !

C'est bon, tu es prêt ?
Respire un bon coup, reste cool et clique sur le bouton ci-dessus pour commencer !
En savoir+
classement par date : inverser l'ordre
Carte du campus CHERUB - 1941

Carte du campus CHERUB - 1941

Le campus de CHERUB a été fondé à la fin des années 1940 par Charles Henderson. Le site était un village abandonné, près d'une grande zone d'entraînement militaire interdite au public.

Les Boys d'Henderson vivaient et étudiaient dans un vieux bâtiment scolaire, alors qu'Henderson et sa famille vivaient dans un cottage juste à côté. Les entraînements avaient lieu dans une zone boisée et accidentée, à côté de grands lacs qui avaient été asséchés quelques années plus tôt pour créer des pistes d'atterrissage.

voir la carte
Carte du campus CHERUB - 1965

Carte du campus CHERUB - 1965

Vers les années 1960, le campus CHERUB a commencé à grandir. Un bâtiment administratif a été construit contre la vieille école (réservé depuis à la formation scolaire), en même temps qu'un nouveau gymnase, pour les  entraînement à l'intérieur.
A cette époque, une grande partie du campus était inutilisable et même dangereuse, en raison d'un bon millier de bombes et pièces d'artillerie restées intactes après des entraînements Américains qui préparaient l'invasion de la France. 
Beaucoup d'agents CHERUB et le staff vivaient, travaillaient et s'entraînaient dans des blocs préfabriqués construits dans les années 1940. Cette situation inconfortable dura jusqu'à la construction du bâtiment principal dans les années 1970.
Les deux pistes d'atterrissage, le hangar à avions et la tour de contrôle avaient été construits à la hâte pour servir à l'Air Force Américaine en préparation de l'invasion du Jour J. Cet aéroport de fortune avait été en service moins de six mois et vers les années 1960, la plupart des installations étaient désaffectées.

voir la carte
Carte du campus CHERUB - 1985

Carte du campus CHERUB - 1985

En 1985, le campus CHERUB a atteint son schéama actuel et a été entouré de tous côtés par un périmètre de haute sécurité.
Le bâtiment principal, une fontaine et un nouveau portail d'entrée ont été terminés en 1978 et inaugurés par la Reine Elizabeth, lors de sa seule visite au campus CHERUB.

Le hangar à avions a été réhabilité vers la fin des années 1960 et utilisé pour les entraînements aux arts martiaux et le tir sur cible. La piscine couverte et le complexe de plongée sont ici encore en construction.

Les démineurs de l'armée anglaise mirent plus de 18 mois pour enlever les mines et bombes subsistant de la guerre. Cela permit la construction du site d'entraînement initial en retrait du campus. Malgré cela,  quelques bombes remontent occasionnellement à la surface après de fortes pluies.

voir la carte
Carte du campus CHERUB - 2010

Carte du campus CHERUB - 2010

Les dernières constructions sur le campus sont le département technique (1996), le dojo de formation en Arts Martiaux (2001), le centre médical (2002) et le nouveau bâtiment de contrôle de missions (2005). En 2008, on a inauguré la bibliothèque du campus.

Mais ce ne sont pas les derniers aménagements du campus. En 2011, les travaux vont commencer pour aménager un nouveau quartier "le campus village", qui sera situé entre le centre de préparation de missions et le terrain de cricket. Cela fournira un logement encore plus sympa à tous les agents CHERUB.

 

Quand le "campus village" sera terminé, le bâtiment principal sera modernisé et deviendra un centre administratif et éducatif. Une nouvelle annexe sera construite pour loger le Staff CHERUB et l'ancien bâtiment scolaire ainsi que le vieux gymnase seront démolis.


La find es travaux est prévue pour le 75ème anniversaire du Campus, en 2015. 

voir la carte
Historique de CHERUB

Historique de CHERUB

CHERUB, agence de renseignement fondée en 1946
1941
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Charles Henderson, un agent britannique infiltré en France, informe son quartier général que la résistance française fait appel à des enfants pour franchir les check points allemands et collecter des renseignements auprès des forces d’occupation.

 

1942
Henderson forme un détachement d’enfants chargés de mission d’infiltration. Le groupe est placé sous le commandement des services de renseignement britanniques. Les boys d’Henderson ont entre treize et quatorze ans. Ce sont pour la plupart des français exilés en Angleterre.
Après une courte période d’entraînement, ils sont  parachutés en zone occupée. Les informations collectées au cours de cette mission contribueront à la réussite du débarquement allié, le 6 juin 1944.

 

1946
Le réseau Henderson est dissous à la fin de la guerre. La plupart de ses agents regagnent la France. Leur existence n’a jamais été reconnue officiellement.
Charles Henderson est convaincu de l’efficacité des agents mineurs en temps de paix. En mai 1946, il reçoit du gouvernement britannique la permission de créer CHERUB, et prend ses quartiers dans l’école d’un village abandonné. Les vingt premières recrues, tous des garçons, s’installent dans des baraques de bois bâties dans l’ancienne cour de
récréation.
Charles Henderson meurt quelques mois plus tard.


1951
Au cours des cinq premières années de son existence, CHERUB doit se contenter de ressources limitées. Suite au démantèlement d’un réseau d’espions soviétiques qui s’intéressait de très près au programme nucléaire militaire britannique, le gouvernement attribue à l’organisation les fonds nécessaires au développement de ses infrastructures.
Des bâtiments en dur sont construits et les effectifs sont portés de vingt à soixante.

 

1954
Deux agents de CHERUB, Jason Lennox et Johan Urminski, perdent la vie au cours d’une mission d’infiltration en Allemagne de l’Est. Le gouvernement envisage de dissoudre l’agence, mais renonce finalement à se séparer des
soixante-dix agents qui remplissent alors des missions d’une importance capitale au quatre coins de la planète.
La commission d’enquête chargée de faire toute la lumière sur la mort des deux garçons impose l’établissement de trois nouvelles règles :
1. La création d’un comité d’éthique composé de trois membres chargés d’approuver les ordres de mission.
2. L’établissement d’un âge minimum fixé à dix ans et quatre mois pour participer aux opérations de terrain. Jason Lennox n’avait que neuf ans.
3. L’institution d’un programme d’entraînement initial de cent jours.


1956
Malgré de fortes réticences des autorités, CHERUB admet cinq filles dans ses rangs à titre d’expérimentation. Au vu de leurs excellents résultats, leur nombre est fixé à vingt dès l’année suivante. Dix ans plus tard, la parité est instituée.

 

1957
CHERUB adopte le port des T-shirts de couleur distinguant le niveau de qualification de ses agents.

 

1960
En récompense de plusieurs succès éclatants, CHERUB reçoit l’autorisation de porter ses effectifs à cent trente agents. Le gouvernement fait l’acquisition des champs environnants et pose une clôture sécurisée. Le domaine s’étend alors à un tiers du campus actuel.

1967
Katherine Field est le troisième agent de CHERUB à perdre la vie sur le théâtre des opérations. Mordue par un serpent lors d’une mission en Inde, elle est rapidement secourue, mais, le venin ayant été incorrectement identifié, elle se voit administrer un antidote inefficace.

1973
Au fil des ans, le campus de CHERUB est devenu un empilement chaotique de petits bâtiments. La première pierre d’un immeuble de huit étages est posée.

1977
Max Weaver, l’un des premiers agents de CHERUB, magnat de la construction d’immeubles de bureau à Londres et à New York, meurt à l’âge de 41 ans, sans laisser d’héritier. Il lègue l’intégralité de sa fortune à l’organisation, en exigeant qu’elle soit employée pour le bien-être des agents.
Le fond Max Weaver a permis de financer la construction de nombreux bâtiments, dont le stade d’athlétisme couvert et la bibliothèque. Il s’élève aujourd’hui à plus d’un milliard de livres.

1982
Thomas Webb est tué par une mine antipersonnelle au cours de la guerre des Malouines. Il est le quatrième agent de CHERUB à mourir en mission.
C’était l’un des neuf agents impliqué dans ce conflit.

1986
Le gouvernement donne à CHERUB la permission de porter ses effectifs à quatre cents. En réalité, ils n’atteindront jamais ce chiffre. L’agence recrute des agents intellectuellement brillants et physiquement robustes,
dépourvu de tout lien familial. Les enfants remplissant les critères d’admission sont extrêmement rares.

1990
Le campus CHERUB étend sa superficie et renforce sa sécurité. Il figure désormais sur les cartes de l’Angleterre comme un champ de tir militaire, qu’il est formellement interdit de survoler. Les routes environnantes sont détournées afin qu’une allée unique en permette l’accès. Les murs ne sont pas visibles depuis les artères les plus proches. Toute personne non accréditée découverte dans le  périmètre du campus encourt la prison à vie, pour violation de secrets d’État.

1996
À l’occasion de son cinquantième anniversaire, CHERUB inaugure un bassin de plongée et un stand de tir couvert.
Plus de neuf cents anciens agents venus des quatre coins du globe participent aux festivités. Parmi eux, un ancien Premier Ministre du gouvernement britannique et une star du rock ayant vendu plus de quatrevingts millions d’albums.
À l’issue du feu d’artifice, les invités plantent leurs tentes dans le parc et passent la nuit sur le campus. Le lendemain matin, avant leur départ, ils se regroupent dans la chapelle pour célébrer la mémoire des quatre enfants qui ont perdu la vie pour CHERUB.

voir la carte